LA LEGENDE DE LA PETITE SOURIS

La Petite Souris est un mythe populaire occidental visant à rassurer les enfants lorsqu'ils perdent leurs dents de lait.

La légende veut que La Petite Souris remplace la dent de lait que les enfants laissent sous l'oreille avant de s'endormir par de l'argent. Subrepticement, les parents agissent comme « auxiliaires » de la Petite souris et récompensent l'enfant en lui laissant une pièce de monnaie pendant la nuit, tel que promis.

L'origine la plus vraisemblable de La Petite Souris vient d'un conte français du XVIIe siècle, La Bonne petite souris, de la Baronne d’Aulnoy. Il décrit une fée qui se transforme en souris pour aider une reine à vaincre un méchant roi, en se cachant sous l'oreiller du roi puis en lui faisant tomber toutes ses dents.

Mais il faudra attendre le début du 20ème siècle pour qu'il prenne sa forme en se basant sur un autre conte: "La Fée des dents" de Lee Rogow.

Par ailleurs, suivant une ancienne croyance, lorsqu'un animal mangeait une dent de lait, la dent permanente prenait les caractéristiques de l'animal ; on donnait parfois les dents de lait aux rongeurs dans l'espoir que les enfants obtiennent des dents plus dures et plus pointues.

Par exemple, aux Philippines, quand un enfant perd une dent, il la jette au dessus du toit de la maison. De cette manière, une souris lui en rendra une autre qui sera aussi solide et blanche que les dents de cette souris.

Au Togo, on dit aux enfants de jeter leurs dents de lait au dessus du toit de la maison, et surtout de ne pas ouvrir la bouche. En effet il ne faut pas qu'un lézard voit la partie vide sinon les dents risquent de ne plus pousser.

En Algérie et au Maroc, il y a une tradition qui coexiste avec le mythe de la petite souris : l'enfant se tourne vers le soleil et demande à Allah d'échanger la petite dent de lait, nommée "dent d'âne", contre une "dent de gazelle" : en effet, dans ces pays la gazelle est presque un synonyme de beauté, d'où le prénom Rym ou Rima.

 

Accueil